frac champagne-ardenne
fonds régional d'art contemporain
1, place museux 51100 reims
t
+33(0)3 26 05 78 32

f
+33(0)3 26 05 13 80

contact@frac-champagneardenne.org

Delphine Gatinois



Durant l’année scolaire 2019-2020, Delphine Gatinois est invitée en résidence de médiation au Collège Trois Fontaines à Reims dans le cadre du Projet artistique globalisé Immatérialité.

Delphine Gatinois, née en 1985 à Reims, fonde sa création par des immersions dans de nouveaux contextes. Une approche anthropologique est au coeur de ses recherches. L’expérience y est primordiale. Si la photographie occupe une place initiatrice, centrale, elle lui rapproche d’autres gestes. Elle travaille fréquemment en Afrique de l’Ouest, où elle a récemment imaginé La Marchandise du Vide. Ce projet transversal, entre vidéo, photographie et danse, observe et transforme la nature des liens et des marchandises échangées entre l’Europe et le Mali.

Depuis 2013, elle développe Omerta, un corpus photographique mené dans différentes zones agricoles où elle aborde les liens entre les trois sens du mot culture. En découlent deux chapitres : La chauve moisson - réalisé en Champagne-Ardenne - et Constelacion mené au Mexique dans la région du Veracruz et prochainement dans celle de Jalisco.

Sascha Nordmeyer



Durant l’année scolaire 2019-2020, Sascha Nordmeyer est invité en résidence de médiation au Lycée Jean-Baptiste Colbert à Reims dans le cadre du Projet artistique globalisé Immatérialité.

Sascha Nordmeyer est un plasticien et designer franco-allemand né en 1977 dont le travail s’articule autour de la lumière, de l’espace et du mouvement. A l’aide de milliers de micro-réflecteurs découpés numériquement et « activés » à la main, l’artiste réalise des œuvres et installations monumentales et interactives en papier ou en métal.

Sascha Nordmeyer a été exposé au MoMA de New York en 2011, a participé à la Nuit Blanche de Kyoto en 2018 et collabore régulièrement avec des galeries en France et à l’étranger. En octobre 2019 il présente un solo show au salon Art Elysées à l’invitation de la Galerie Slotin

carla adra



Née en 1993, Carla Adra est une jeune artiste, écrivain, performeuse Franco-Canadienne. Elle débute ses années d’études en Art à Paris, à l’Ecole Boulle puis intègre l’ESAD de Reims où elle obtient son DNAP Art en présentant une série de performances. Suite à une licence en ethnologie et à la réalisation d’un documentaire sur une école Montessori au Mexique, Carla poursuit ses études en Art à Toronto, en Sculpture, à l’Ontario College of Art and Design. Enfin, elle revient à l’ESAD de Reims, où elle obtient son Master avec les félicitations du Jury en juin 2017. Elle met en place au cours de sa dernière année un atelier collectif hebdomadaire autour de la performance et l’écriture. Son travail questionne la relation à l’Autre et explore des formes de mise en commun. En Août 2017, elle travaille pour Lee Ming Wei à la biennale de Venise en performant pour son oeuvre The Mending Project.

En 2017, Carla est lauréate du Prix Prisme pour son projet Aire à la Comédie de Reims. En 2018, elle est soutenue par la DRAC Champagne-Ardenne et intègre le Post-Diplôme des Beaux Arts de Lyon dirigé par François Piron.

Carla Adra est invitée en résidence de médiation sur le Collège Trois Fontaines de Reims dans le cadre du PAG Action !.

pauline ghersi



Après des études de théâtre à Paris, Pauline Ghersi se tourne vers la production de documentaires pour la télévision, avant d’entreprendre des études aux Beaux-Arts de Lyon où elle explore l’écriture poétique et la vidéo. Au cours de son cursus elle assiste les artistes Philippe Parreno et Jos de Gruyter & Harald Thys sur des productions scéniques et filmiques.

Diplômée en 2017, elle intègre la résidence Astérides à Marseille où elle développe une pratique de performances musicales sous le pseudonyme de Pauline Chanson. Puis elle s’installe à Reims où elle produit une série documentaire sur les acteurs des années 90.

Pauline Ghersi observe et décortique les mécanismes du désir en prenant pour point de départ ses expériences de consommatrice et de spectatrice.

Pauline Ghersi est invitée en résidence de médiation au Lycée Jean-Baptiste Colbert de Reims dans le cadre du PAG Action !.