frac champagne-ardenne
fonds régional d'art contemporain
1, place museux 51100 reims
t
+33(0)3 26 05 78 32

f
+33(0)3 26 05 13 80

contact@frac-champagneardenne.org
Romuald jandolo / Je me sens comme sur un lit de roses

Romuald jandolo / Je me sens comme sur un lit de roses



> voir les images de l'exposition

Avec les œuvres de la collection du FRAC de Sylvie Auvray, Anna Blessmann & Peter Saville, Tom Burr, Frédéric Coupet, Lothar Hempel, Pierre Joseph, Françoise Quardon, Apichatpong Weerasethakul

Du 2 octobre au 11 décembre 2020
Vernissage le jeudi 1er octobre 2020 de 18h30 à 21h


Centre d’art contemporain Passages
9, rue Jeanne d'Arc
10000 Troyes

Exposition ouverte du mardi au samedi de 12h à 18h sauf jours fériés
Visites guidées sur réservation au 03 25 73 28 27

Fortement
 marqué par le monde du spectacle dans lequel il a grandi, Romuald Jandolo porte une attention particulière aux marginaux, aux bouffons, aux saltimbanques et autres personnages grotesques et extravagants mis sur le devant de la scène.


La lumière racoleuse, les masques et autres artifices construisent un univers joyeux mais qui recèlent en coulisse bien des secrets. Hanté par une généalogie fragmentaire et multiculturelle, l'artiste s'amuse à questionner le corps joué ou jouet grâce au travestissement. Son travail se nourrit de la transformation des corps contraints, contorsionnés mais aussi sacralisés qui deviennent les vecteurs de questionnements sur la diversité des genres, des normes et des possibles déterminismes qui les traversent.

Son goût pour les antagonismes produit dans ses œuvres la sensation étrange de se trouver à la croisée de plusieurs univers inconciliables. Pour l’exposition Je me sens comme sur un lit de roses, dont le titre - une citation attribuée à Saint-Vincent lors de son martyr - est lui-même révélateur de ces ambivalences malicieuses, le FRAC Champagne-Ardenne invite Romuald Jandolo à présenter ses œuvres au centre d’art Passages. Il puise dans la collection des œuvres qui entrent en résonance avec son propre travail. Cet écho permet aux visiteurs de découvrir sous un nouveau jour la collection. Dans une scénographie pensée pour l'évènement, l'artiste nous plonge dans l’univers d’une discothèque hantée.