frac champagne-ardenne
fonds régional d'art contemporain
1, place museux 51100 reims
t
+33(0)3 26 05 78 32

f
+33(0)3 26 05 13 80

contact@frac-champagneardenne.org
lisa oppenheim / langue héréditaire

lisa oppenheim / langue héréditaire



> voir les images de l'exposition

Vernissage le jeudi 25 juin 2015 à partir de 18h00 en présence de l'artiste

Commissaire de l’exposition : Florence Derieux

À l’occasion de sa réouverture, le FRAC Champagne-Ardenne présente la toute première exposition personnelle en France de l’artiste américaine Lisa Oppenheim. Sa pratique artistique se situe dans la droite ligne de la photographie conceptuelle, des artistes de la « Pictures Generation » et du cinéma structuraliste américain. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’histoire de la photographie et de ses pionniers, ainsi qu’à l’évolution de ses techniques au cours du temps. Ses œuvres impliquent souvent une relation entre le processus photographique original de la photographie trouvée et celui que l’artiste instaure dans son utilisation de cette dernière. Une sorte d’exhumation photographique permettant au passé et au présent de s’informer l’un et l’autre.

Les photographies et vidéos de Lisa Oppenheim sont créées à partir d’images et de documents existants qu’elle s’approprie, retravaille et transforme par le biais de différentes techniques historiques et contemporaines. Son processus de travail trouve bien souvent sa source dans Internet où elle recherche des images et des objets qu’elle réinterprète photographiquement en utilisant à la fois des technologies analogues et numériques. De par cette approche, le processus devenant lui-même le matériau de base, l’artiste offre aux images photographiques de nouvelles formes et de nouveaux contextes.

Ces dix dernières années, elle a ainsi produit un corpus d’œuvres qui explore l’usage de l’image – d’histoire, d’actualité, documentaire… – dans nos sociétés contemporaines, une démarche que l’on pourrait qualifier d’« archéologie du temps et de la culture visuelle ».
À l’occasion de son exposition à Reims, intitulée Langue héréditaire, Lisa Oppenheim présentera deux œuvres produites spécifiquement par le FRAC Champagne-Ardenne. La première, Hereditary Language, est un film qui s’origine dans une pièce sonore éponyme de Les Levine, dans laquelle des enfants témoignent de leurs angoisses quant à la vie et au futur. La seconde est une ambitieuse installation photographique qui fait écho à une série de peintures créées par Ann Craven pendant sa résidence à Reims, en 2008, et présentée la même année dans son exposition personnelle au FRAC. Un ensemble d’œuvres produites en collaboration avec la Kunstverein de Hamburg et la Kunstverein de Graz viennent compléter ces deux projets inédits.

Une première monographie consacrée à son travail, intitulée Works 2003–2013 et coéditée par le FRAC Champagne-Ardenne, la Kunstverein de Hamburg et la Kunstverein de Graz, est publiée par Sternberg Press.

Lisa Oppenheim (née en 1975 à New York, où elle vit et travaille) a récemment bénéficié d’expositions personnelles à la Kunstverein de Hamburg (Forever is Composed of Nows, 2014), à la Kunstverein de Graz (From Abigail to Jacob (Works 2004–2014), 2014) et à la Kunstverein de Göttingen (Everyone’s Camera, 2013). Son travail a par ailleurs été présenté dans de nombreuses expositions d’envergure, notamment The New Photography au Museum of Modern Art de New York et l’ICP Triennial 2013 à l’International Center of Photography de New York, en 2013. En 2015, elle participera à deux importantes expositions au Guggenheim Museum de New York et au J. Paul Getty Museum de Los Angeles. En octobre 2014, elle a été lauréate de deux prix photographiques internationaux importants, le Aimia | AGO Photography, Ontario, Canada, et le Shpilman International Prize for Excellence in Photography, Jérusalem, Israël.
Lisa Oppenheim est représentée par les galeries The Approach à Londres, Juliette Jongma à Amsterdam et Tanya Bonakdar à New York.

Avec le soutien de Champagne Pommery

 
arrow link au frac champagne-ardenne